Ces villes à la conquête du ciel

Le téléphérique urbain commence à séduire des collectivités à la recherche d’un transport moins coûteux et respectueux de l’environnement. Une petite révolution initiée à Brest et dans le Val-de-Marne.

« Un téléphérique ? Mais on ne peut pas skier dans notre ville ! » Quand les élus de Brest ont présenté à la population leur projet de téléphérique urbain, les réactions incrédules ont d’abord prévalu. « Certains habitants avaient en tête l’image alpine », sourit Alain Masson, le vice-président PS de la communauté urbaine Brest métropole océane. Même scepticisme dans le Val-de-Marne lorsque le projet « Téléval », une liaison par télécabine entre Créteil et le plateau de Villeneuve-Saint-Georges, a été rendu public. « J’étais moi-même dubitatif », confie Serge Lagauche, élu PS de Créteil et vice-président de la communauté d’agglomération Plaine centrale du Val-de-Marne.

Dans la banlieue de l’Est parisien comme sur le littoral finistérien, ces deux projets, inédits en France, avaient de quoi surprendre. Ils font aujourd’hui consensus auprès des habitants comme de la classe politique locale. Une minirévolution dans le transport local appelée à se décliner dans d’autres collectivités de l’Hexagone.

Plus d’information: acteurspublics.com

Deja un comentario