Les Parapluies de Cherbourg

Pour son premier film musical, Jacques Demy (1931-1990) voulait tourner dans une cité portuaire. Après Nantes pour Lola et Nice pour La Baie des anges, il pose ses valises et sa caméra dans les rues de la pluvieuse Cherbourg en 1963. Et se lance dans l’aventure audacieuse d’une œuvre cinématographique entièrement chantée, à la manière d’un opéra.

Les Parapluies de Cherbourg est le premier et brillant résultat d’une étroite collaboration avec le compositeur Michel Legrand. A ciseler des airs ensemble sur un piano, les deux compères, sur lesquels le jazz a eu une influence décisive, sont parvenus à créer une symphonie de mélodies et de couleurs.

Plus d’information: lemonde.fr

Deja un comentario