Bureau exécutif en faveur d’un Corridor Atlantique et d’une Stratégie Macrorégionale

This post is also available in: Portugais - du Portugal Anglais Espagnol

Le 7 février, le Bureau Exécutif réuni à Bruxelles, a approuvé la prise de position des Villes Atlantiques sur la nécessité d’améliorer le réseau de transport transeuropéen (RTE-T) sur l’axe atlantique. Notre positionnement vise à présenter conjointement la priorité de travailler à l’amélioration de la connectivité de l’Arc Atlantique dans les discussions à venir avec la Commission européenne, afin de procéder à une révision du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) pour le prochain cadre financier pluriannuel 2021-2027.

L’objectif de la proposition est de parvenir à un développement équilibré des réseaux de transport, en créant un véritable « corridor atlantique » dans le but de contribuer et de renforcer la création d’une macrorégion dans l’espace atlantique.

En ce qui concerne le plan initial, il convient de noter l’absence d’axes de connexion, comme par exemple avec l’Irlande – où il serait possible d’établir une communication via les ports de la Pointe de Bretagne et de la Normandie – ou les points de connexion entre Porto et Vigo.

La mise en place d’axes de connectivité sur la façade atlantique européenne, tant terrestre que maritime, est un objectif essentiel pour la concrétisation de la stratégie maritime atlantique.

Dans ce contexte, le Bureau Exécutif a décidé de proposer aux institutions européennes qu’une Stratégie Macrorégionale soit établie dans l’Arc Atlantique à partir de la prochaine période de programmation financière 2021-2027, afin de pouvoir inclure tous les territoires de l’axe atlantique.

Vous pouvez consulter notre contribution ici

Et la Déclaration pour une Macrorégion ici

Recommended For You

About the Author: Projets