Imagina Atlantica: Créativité sur les deux côtés de l’Atlantique

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Português (Portugais - du Portugal)

Étendu jusqu’au premier trimestre de 2014, le projet Imagina Atlantica vise à créer un cluster atlantique durable autour des technologies de l’imagerie numérique et à afficher la mise en commun des  compétences au niveau transnational.

Réunis à Angoulême les 20 et 21 Février, les partenaires du projet ont été en mesure d’échanger, avec d’autres acteurs mondiaux, sur les différentes applications des technologies de l’image dans la politique locale et le développement économique. Le 20 Février, la réunion a débuté par l’intervention de Suzana Menezes, en présentant le projet de Oliva Creative Factory, mettant l’accent sur le fait que la participation de la communauté est essentielle à sa réussite.

L’importance de la collaboration horizontale a été soulignée par le Cluster Audiovisuel des Asturies, et les expériences de la coopération intersectorielle ont été décrites par les deux pôles image présents: Images et Réseaux (Rennes) et Magelis (Angoulême.)  La Ville Créative Numèrique de Guadalajara (México) a été montrée comme une expérience de stratégie locale intégrée à grande échelle et à long terme autour des nouvelles technologies. La journée a été complétée par une série de visites des entreprises de l’image installées à Angoulême.  La journée du 21 a entièrement été consacrée à l’analyse, la définition et la proposition de Living Lab, lors d’une séance magistrale menée par Elisabete Tomaz de INTELI et Gilles Fontaine de l’IDATE.

Dans ce projet, la Conférence des Villes de l’Arc Atlantique travaille pour renforcer la dimension transnationale atlantique. En ce sens, ce Forum Atlantique Urbain lancera dans les prochains jours un groupe de travail “Villes Créatives” pour approfondir sur les résultats du projet ainsi que d’autres comme Know Cities ou Cultur*AT.

Share