Villes atlantiques au meeting du Dialogue Structuré

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Português (Portugais - du Portugal)

Le 28 février 2019, les Villes Atlantiques ont participé au 10ème Dialogue structuré avec le groupe d’experts des partenaires des Fonds européens structurels et d’investissement, qui s’est tenu à Bruxelles. L’objectif était de débattre du paquet législatif post-2020 et de la prochaine période de programmation financière 2021-2027.

La Commission européenne, représentée par la Direction Générale de l’Emploi, a présenté l’état d’avancement des discussions sur le FSE+ (Fonds Social Européen Plus), notamment l’augmentation du budget du FSE+ à 120,5 milliards comme l’a suggéré le Parlement Européen dans son rapport, ainsi que les modifications proposées par le Conseil de l’Union Européenne, liées aux objectifs spécifiques du fonds.

Dans cette optique, Tamara Espiñeira, Secrétaire Générale des Villes Atlantiques, a soulevé le débat quant à la participation de la société civile pour la composition des comités de suivi des programmes Interreg et sur l’intention de poursuivre les stratégies Macro-régionale.

En outre, la Direction Générale de la Politique Régionale et Urbaine de la Commission Européenne a présenté un nouvel objectif politique, « L’Europe plus proche des citoyens : le nouvel objectif 5». S’appuyant sur différents instruments territoriaux, cette politique viserait à rapprocher la politique de cohésion européenne des citoyens, en tenant compte des potentiels défis territoriaux et locaux spécifiques.

À cet égard, Les Villes Atlantiques se sont interrogées sur la futur relation entre cette nouvelle politique et la coopération territoriale dans le cadre des stratégies Interreg et Macro-régionale, ainsi que sur la définition des domaines fonctionnels.

Si vous souhaitez en savoir plus sur des actions liées à la coopération territoriale et à une stratégie Macro-régionale, vous pouvez consulter notre Déclaration pour une Macro-région.

Share