Les acteurs atlantiques se sont réunis à Lisbonne pour s’engager avec la Stratégie

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Português (Portugais - du Portugal)

Suite aux événements survenus après la première Conférence Atlantique de Lisbonne (LAC), qui a eu lieu il y a deux ans, et où la Commission européenne a officiellement annoncé la Stratégie maritime de l’UE pour l’ Espace Atlantique, cet événement a offert l’opportunité de définir une vision simplifiée pour aborder une croissance atlantique bleue et durable, stimulée par une longue période de sensibilisation et mobilisation des États membres, les régions, les municipalités, la communauté scientifique et le secteur privé, avec un engagement sans précédent de la coopération intercontinentale.

La LAC 2013 a fourni non seulement un « examen par les pairs » qui facilite la perception pour le public sur les progrès réalisés à ce jour, mais, surtout, elle a représenté un moment important pour identifier les opportunités futures dans le cadre de l’UE et les stratégies maritimes nationales et des plans d’action qui y sont dédiés, dans le but de parvenir à une croissance intelligente, durable et inclusive dans l’océan Atlantique et ses zones côtières.

Cet objectif repose sur le besoin d’alignement entre l’UE , les États membres et ses plans d’action régionaux et locaux, et la préparation des futurs programmes opérationnels des États membres et les programmes de coopération territoriale de l’UE, dans le cadre des fonds européens structurels et d’investissement 2014-2020, et au-delà ; afin de s’assurer que les exigences de la recherche et de l’innovation dans la croissance bleue sont bien traités dans les défis sociétaires couverts par exemple par le programme Horizon 2020.

Cette conférence visait également à offrir un cadre pour réunir les Etats membres européens et les États voisins de l’Atlantique dans les continents américain et africain.

Share