EURE présente de bonnes pratiques en matière de recyclage, efficacité énergétique et qualité de l’air

La ville d’Alba Iulia, souvent considérée comme un exemple en Roumanie en termes de projets de développement durable, a partagé des bonnes pratiques et des études de cas avec ses partenaires du projet EURE Interreg Europe lors d’une visite d’étude en ligne. Les participants ont également eu l’occasion de suivre un panel sur l’importance des fonds européens pour augmenter la capacité administrative des bénéficiaires.

Alba Iulia, Roumanie – Le projet EURE Interreg Europe a étendu son ensemble de pratiques et d’expériences par une visite d’étude en ligne à Alba Iulia qui a eu lieu le 28 septembre 2021. Ces pratiques sont un outil clé dans l’objectif du projet d’améliorer la performance environnementale des espaces urbains périphériques dans l’UE, en particulier les petites et moyennes villes, et la façon dont le Fonds européen de développement régional (FEDER) répond à leurs défis environnementaux urbains. À cette occasion, les partenaires ont mis l’accent sur les pratiques de recyclage, l’efficacité énergétique et la surveillance de la qualité de l’air.

Ces dernières années, le FEDER a permis à Alba Iulia d’opérer des changements positifs en matière d’environnement, en contribuant au financement de trois projets : l’amélioration du système de gestion intégrée des déchets afin d’obtenir de meilleurs résultats et de répondre aux exigences européennes ; l’augmentation de l’efficacité énergétique dans les bâtiments éducatifs publics, tels que le Lycée sportif ; et la surveillance complète de l’air dans toute la ville.

L’un des rapports produits par le projet EURE conclut que toutes les villes et groupes de villes doivent prendre les mesures nécessaires pour atteindre les objectifs fixés dans le paquet européen sur l’économie circulaire, mais qu’elles ne doivent pas être seules dans ce processus. Il faut des conseils et un soutien financier au niveau national et européen pour encourager les actions urbaines. Pour illustrer cela et montrer que les villes de petite et moyenne taille peuvent être un vecteur d’innovation dans la transition vers l’économie circulaire si elles reçoivent le soutien adéquat, Alba Iulia a présenté trois études de cas. En 2020, le projet PlastiCircle y a testé ses innovations en matière de collecte des emballages plastiques, de transport des déchets (via une plateforme IoT basée sur le cloud) et de recyclage efficace. Le projet Social Green Interreg Europe a mené une autre action pilote à Alba Iulia, cette fois pour tester et surveiller les résultats de l’installation de compteurs intelligents dans les logements sociaux afin d’augmenter l’efficacité énergétique. La stratégie plus large est la ville intelligente d’Alba Iulia, qui englobe d’autres actions visant à transformer Alba Iulia en une ville zéro déchet, une ville innovante pour l’avenir, une ville résiliente et saine et une ville offrant des opportunités pour tous.

Les participants à la visite d’étude ont également eu l’occasion de suivre une intéressante discussion de groupe sur l’importance des fonds européens pour accroître la capacité administrative des bénéficiaires. Les discussions ont fait écho aux conclusions formulées par les partenaires d’EURE dans leur rapport conjoint « Vers une qualité de vie meilleure et plus durable dans les villes européennes« . Le rapport donne un aperçu des raisons pour lesquelles l’UE intervient, et devrait continuer à intervenir, dans les zones urbaines, ainsi que de la façon dont les acteurs urbains perçoivent l’intervention de l’UE.

Un enregistrement de la visite d’étude et plus de détails sont disponibles sur le site web du projet.

Le lendemain, les partenaires se sont réunis en comité de pilotage du projet. Ils ont échangé des informations sur l’état d’avancement du projet et se sont mis d’accord sur les prochains livrables, comme la publication d’un guide compilant toutes les bonnes pratiques identifiées par le projet au cours de l’année prochaine. D’ici là, d’autres rapports régionaux seront disponibles, en plus des rapports sur l’Espagne-Portugal, la région de Lubelskie et la Toscane. Les rapports régionaux dressent un état des lieux de la situation dans les territoires partenaires en ce qui concerne les instruments de la politique environnementale urbaine.

Pour en savoir plus :

www.interregeurope.eu/eure | info@interreg-eure.eu | @EureInterreg | Abonnement à la newsletter

Le projet EURE – Effectiveness of Environmental Urban policies to improve Resources Efficiency – propose l’échange d’expériences comme moyen d’améliorer la gestion des performances environnementales des zones urbaines de l’UE, y compris les zones urbaines faiblement peuplées.